Archives par étiquette : Etats-Unis

Ars poetica. Formes et traditions du poème long dans les Amériques

Ars poetica. Formes et traditions du poème long dans les Amériques

arspoetica_visuelTroisième édition d’une série de rencontres scientifiques sur le poème long dans les Amériques (colloques internationaux Le souffle long…en 2013; Mémoire de la mémoire… en 2014).
Colloque international du 4 juin 2015 au 6 juin 2015 organisé par  le laboratoire FRAMESPA (France Méridionale et Espagne), l’équipe CAS (Cultures Anglo-Saxonnes), l’équipe LLA-Créatis (Lettres, Langages et Arts-Créatis), l’équipe VALE (Voix Anglophones : Littérature et Esthétique, Université Paris-Sorbonne) et le séminaire POP (Poésie Ou… Poésie / Poesía O… Poesía / Poetry Or… Poetry).

Continuer la lecture

Les Amériques Noires. Identités et représentations

ameriquesnoires2014Colloque international des laboratoires CAS et IRIEC, du 15 octobre 2014 au 17 octobre 2014

Aux Amériques, les puissances coloniales européennes, puis les premières républiques, ont fait de la traite et de l’esclavage des Noirs un des principaux moteurs de leur prospérité économique, qu’il s’agisse de l’exploitation minière ou des grandes plantations. Déportées par millions au cours des siècles, niées dans leur humanité et leurs cultures, les populations d’origine africaine ont dû survivre à la tragédie individuelle et collective de la traite et de la condition servile.
Survivre a imposé de se reconstruire : la tragédie de l’esclavage est aussi l’histoire des luttes pour l’émancipation et la dignité, depuis les palenques et les quilombos d’Amérique latine jusqu’aux combats pour l’égalité des droits aux Etats-Unis, dans les années 1960. Du nord au sud du continent, les « Amériques noires » – pour reprendre l’heureuse expression de Roger Bastide – sont à la fois cohérentes et diverses. L’un des objectifs de ce colloque sera d’étudier les façons multiples dont les peuples de la diaspora africaine ont façonné leur afro-américanité dans le cadre de mouvements géographiques et artistiques impliquant des échanges, des emprunts, et des transformations. Pétrie de syncrétismes religieux et culturels, souvent réévaluée à l’aune du métissage, l’africanité a fait germer des identités et des pensées nouvelles, dont la  négritude est désormais un des axes forts. En même temps, le contact avec les euro-américains a engendré une diversalité (Bernabé) qui fonde la richesse culturelle des Amériques.
Ce colloque transdisciplinaire se propose d’aborder, grâce à des études géographiquement et culturellement diverses (Amérique Latine, Caraïbe, États-Unis), la richesse identitaire née de l’esclavage, de l’africanité et du métissage, ainsi que les représentations qui en sont issues (histoire, fiction, récits, iconographie, etc.).

Les Presses Universitaires du Mirail seront présentes lors de cette manifestation.

Lieu : Université Toulouse – Jean Jaurès, Maison de la Recherche (D28 + D29)

Responsables scientifiques :  Sylvie Mégevand, Cristina Duarte-Simoes, Wendy Harding, Nathalie Dessens.

Contact : Sylvie Mégevand

Mémoire de la mémoire

Memoria2014Mémoire de la mémoire / Remembering Memory / Memoria de la memoria

Colloque international de poésies américaines modernes et contemporaines en hommage à Juan Gelman et à José Emilio Pacheco.

Organisé par le laboratoire FRAMESPA (France Méridionale et Espagne), les équipes CAS (Cultures Anglo-Saxonnes), LLA-Créatis (Lettres Langages et Arts – Créatis), le Seminario de Métrica española del siglo XX de la UNED (Universidad Nacional de Educación a Distancia), le Séminaire POP (Poésie Ou… Poésie), Ecole des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid).

Programme

Comité d’organisation :
José Domínguez Caparrós
Nathalie Galland
Gaëlle Hourdin
Clara Isabel Martínez Cantón
Clément Oudart
Delphine Rumeau
Modesta Suárez

Le colloque aura lieu à Madrid, à la Casa de Velázquez, les 3 et 4 avril 2014.

Contact : coloquiopop2014@gmail.com

Télécharger l’affiche du colloque

Nouvelles formes du racisme dans les Amériques

imageRacismoJournée d’études : « Nouvelles formes du racisme dans les Amériques », le vendredi 8 novembre de 9h à 16h, Maison de la Recherche, Université Toulouse 2-Le Mirail (salle OBM 4). Les interventions porteront à la fois sur les Etats-Unis comme sur divers pays d’Amérique Latine, ce qui nous permettra de croiser les regards, avec la participation de jeunes chercheurs comme de chercheurs confirmés.

Télécharger le programme

Télécharger l’affiche

Comité d’organisation : Elsa Bouvier, Sophie Fringant, Constâncio Rodrigues Vieira, Laura Sierra-Géry, Modesta Suárez.

Historiography and Activism

militantismeLe CAS Cultures Anglo-Saxonnes -GENA Groupe d’Etudes Nord Américaines (EA 801) organise une journée d’étude intitulée « Historiographie et militantisme/ Historiography and Activism« , vendredi 11 octobre, de 9h15 à 16h.

Lieu : Université Toulouse 2-Le Mirail, Maison de la Recherche, salle D 31.

Organisation et contacts : Nathalie Dessens et Anne Stefani

Programme

 

Digital Public Library of America

portailDPLALa Bibliothèque numérique publique d’Amérique est un portail de données numériques accessibles en ligne provenant des fonds de bibliothèques, archives et musées des Etats-Unis. Plusieurs modes de recherche et de navigation très innovants : par date (chronologie allant de l’an 1000 à l’an 2000!!), par thématique (exhibition), et par lieu (avec localisation des données via une carte interactive allant jusqu’à l’échelle de l’état).

Pour chaque item ou résultat, une fiche descriptive avec image est proposée avec divers possibilités d’exploitation : partager, ajouter des tag ou mots clefs, lier à son catalogue de bibliothèque local, imprimer…etc

Une API (Application Programming Interface) est don intégrée au portail, elle permet à l’utilisateur une réutilisation de ces données à des fins pédagogiques ou de recherche : public scolaire, étudiants, chercheurs, enseignants.

A découvrir !!!

Les Amériques noires : identités et réprésentations

Copyright: Callejón del Chorro. La Havane. Richard CLAVAUD – Sud[s] Concepts.

Journée d’études organisée par l’IRIEC-Toulouse et l’IPEAT (Université Toulouse 2-Le Mirail), le vendredi 8  février 2013, 9h-17h.

Lieu : Université de Toulouse II-Le Mirail, Maison de la Recherche, salle OBM 4

Programme

Responsables et contacts: Cristina DUARTE SIMÕES et Sylvie MÉGEVAND

Aux Amériques, les puissances coloniales européennes, puis les premières républiques, ont fait de la traite et de l’esclavage des Noirs un des principaux moteurs de leur prospérité économique, qu’il s’agisse de l’exploitation minière ou des grandes plantations. Déportées par millions au cours des siècles, niées dans leur humanité et leurs cultures, les populations d’origine africaine ont dû survivre à la tragédie individuelle et collective de la traite et de la condition servile. Survivre a impliqué de se reconstruire : la tragédie de l’esclavage est aussi l’histoire des luttes pour l’émancipation et la dignité, depuis les palenques et les quilombos d’Amérique latine jusqu’aux combats pour l’égalité des droits aux États- Unis, dans les années 1960. Du nord au sud du continent, les « Amériques noires » – pour reprendre l’heureuse expression de Roger Bastide – sont à la fois cohérentes et diverses : pétrie de syncrétismes religieux et culturels, souvent réévaluée à l’aune du métissage, l’africanité a fait germer des identités et des pensées nouvelles, dont la négritude est désormais un des axes forts.

Cette journée d’étude se propose d’aborder, grâce à des études géographiquement et culturellement diverses (Amérique Latine, Caraïbe, États-Unis), la richesse identitaire née de l’esclavage, de l’africanité et du métissage, ainsi que les représentations qui en sont issues (histoire, fiction, récits, iconographie, etc.).

Les mots des Etats-Unis

Les mots des Etats-Unis, Jean KEMPF, Editions Presses Universitaires du Mirail, 2012

S’il est un pays qui s’est forgé dans les mots, ce sont bien les États-Unis : les mots de la Déclaration d’indépendance, ceux de la Constitution, de la conquête de l’Ouest, mais aussi des luttes sociales, du cinéma, des médias, et d’une démocratie politique originale et précoce. Cet ouvrage essaie de naviguer entre familiarité et exotisme, et de faire percevoir au lecteur, étudiant ou simple curieux, l’altérité surprenante de ce pays que l’on croit trop souvent connaître.

La puissance des Etats-Unis

La puissance des États-Unis, Du local au global, approche géographique, Frédéric LERICHE, Editions Presses Universitaires du Mirail, 2012.

Depuis 2008, à mesure que s’aggravent les difficultés économiques des États-Unis, les transformations du monde apparaissent de plus en plus clairement. Ainsi, au déclin — relatif — des États-Unis répond la montée en puissance — relative et absolue — de concurrents de poids, Chine en tête. Pour autant, afin d’éviter d’alimenter le discours des « déclinologues », les indicateurs de la puissance des États-Unis ne doivent pas être sous-estimés.

Sur quoi repose la puissance américaine ? Dans ce monde qui est le nôtre, un monde en train de basculer vers un nouvel équilibre des rapports de force internationaux, quelles sont les perspectives de la puissance américaine ? Se gardant bien d’avoir la prétention de répondre de manière définitive à de telles questions, qui ouvrent la voie à un débat spéculatif et teinté d’idéologie, l’objet de cet ouvrage est de réfléchir à la puissance des États-Unis et de décrypter les mécanismes profonds de cette puissance.

Dans cette perspective, l’auteur adopte une grille de lecture géographique qui met en lumière l’ancrage local des ressorts de la puissance américaine. Cette approche permet de souligner, d’une part, l’imbrication entre les intérêts politiques et économiques, et, de l’autre, la dimension multi-scalaire des mécanismes de la puissance, qui ne sauraient donc être appréhendés qu’à travers l’échelon national.

Frédéric Leriche est géographe, professeur à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) et membre du Centre d’études sur la mondialisation, les conflits, les territoires et les vulnérabilités (CEMOTEV – EA 4457). Spécialiste des États-Unis, il conduit en particulier des recherches sur la géographie économique des villes de Californie.

« Roll with the Spirit » Erwan Dianteill (SCRIPT)

ATRIA et sa commission SCRIPT (Sciences, Recherche et Image Pluridisciplinaires à Toulouse) vous invitent à un séminaire populaire « Comment peut-on être américain » organisé en partenariat avec la Mairie de Toulouse. Il aura lieu le samedi 13 octobre à l’espace Duranti dans le cadre du festival fête connaissance Novela.

Crédits photo ATRIA

Vous aurez l’occasion de débattre avec trois chercheur-ses travaillant sur la société étasunienne, un anthropologue, une sociologue et une spécialiste de littérature étasunienne. Un concert documentaire de N.O. People (musique de la Nouvelle-Orléans), permettra de faire une pause musicale entre les tables-rondes (19h)

Dans le cadre des activités de Script, nous projetterons un film d’anthropologie visuelle sur une église noire américaine intitulé Roll With the Spirit qui sera suivi d’un débat animé par ATRIA avec le réalisateur, Erwan Dianteill (14h30-16h). Cet anthropologue, spécialisé dans les rites religieux afro-américains, a notamment travaillé sur la santería à Cuba avant de s’intéresser aux cultes développés aux Etats-Unis et au Brésil.

Evenement SCRIPT- NOVELA

GUIDE des activites a Duranti