Archives par étiquette : indépendances

L’Amérique andine : du constat au projet.

colloqueameriquecandine_tauzin-oct2016

L’équipe Ameriber (Amérique latine, Pays Ibériques EA 3656), Université Bordeaux Montaigne, organise un colloque international du 13 au 15 octobre 2016 à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, dans le cadre du programme 2016-2021 des recherches américanistes  sur les voyages, les exils et les migrations.

L’Amérique andine : du constat au projet. Représentations intérieures et regards extérieurs (XVIIIe-XIXe siècle).

Argumentaire :

Dans la perspective du bicentenaire de l’indépendance du Pérou en 2021, l’orientation du colloque est de valoriser par une analyse approfondie, des sources qui montrent  l’histoire connectée des territoires andins entre eux, et avec le reste du monde, Amérique du nord, Europe,  Asie et Océanie. Par leur approche pluridisciplinaire, les communications s’appuieront sur des textes inédits ou inexplorés, des auto-documents de nature non fictionnelle -rapports militaires, correspondances diplomatiques, chroniques religieuses, récits de voyage, mémoires, etc. –  ou des documents iconographiques.
Le colloque international est une manifestation du programme 2016-2021 des recherches américanistes  sur les voyages, les exils et les migrations du laboratoire AMERIBER de l’Université Bordeaux Montaigne. Le colloque 2016 s’inscrit dans la tradition des recherches sur l’histoire des migrations transatlantiques impulsées à  la Maison des Pays ibériques dans les années 90.

Télécharger le programme PDF et consulter plus d’informations.

Contact et organisation : Isabelle Tauzin, membre senior IUF – Professeure Université Bordeaux Montaigne.

La circulation des personnes, des biens et des idées dans l’espace atlantique et caribéen

affiche_cuba_60_x_80

Jeudi 16 et vendredi 17 mai 2013 à Bordeaux,  Colloque international

« La circulation des personnes, des biens et des idées dans l’espace atlantique et caribéen (18e-19e siècles)« .

Télécharger le Programme

Une exposition se tient actuellement au Musée d’Aquitaine (Bordeaux) sur les artistes lithographes français qui ont travaillé à Cuba dans les années 1840. L’expo se termine le 9 juin.

 

 

 

Coordonné par Jacques de Cauna, CIRESC/CNRS et Eric Dubesset, CMRP Bordeaux IV

  1. Familles transatlantiques : parcours, mobilité
    Modérateur : Jacques de Cauna
  2. Identités métisses, doubles, multiples : dynamiques et enjeux
    Modérateur : Rafael Lucas
  3. Fronts caribéens sud : Guyanes, Brésil
    Modérateur : Katia Kukawka
  4. Fronts caribéens nord : Louisiane et Etats-Unis
    Modérateur : Christian Lerat
  5. Circulation des biens et des idées
    Modérateur : Eric Dubesset
  6. Mouvements abolitionnistes, révolutions et indépendances
    Modérateur : Nathalie Dessens

 

Inscriptions

Sophie Ollé, musée d’Aquitaine
Tél : 05 56 01 69 33 – s.olle@mairie-bordeaux.fr

 

L’Amérique indépendante et les moyens de transport

Tauzin-Castellanos, Isabelle (dir.), A pied, à cheval, en voiture : l’Amérique indépendante et les moyens de transport, Bordeaux, 2011, MSHA, 381 p. , ISBN 978-2-85892-402-8

Ces travaux réunis dans cet ouvrage, sont les actes du 1er colloque TEMA qui s’est tenu à Bordeaux  (janvier 2010)  voir le billet.

Le XIXe siècle est représenté par le chemin de fer et le bateau à vapeur. Ces symboles de la vitesse sont-ils emblématiques du progrès pour tout l’hémisphère américain ?  L’ouvrage publié par la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine sous la direction d’Isabelle Tauzin-Castellanos montre combien la situation est complexe : Cuba, qui restera une colonie espagnole jusqu’en 1898,  accueillit le chemin de fer dès 1837, bien avant les Républiques du Mexique ou du Pérou, autrefois puissantes  vice-royautés. Les indépendances latino-américaines, la fragmentation des États et l’immensité des territoires retardèrent la conquête économique de ces espaces attractifs pour l’empire britannique et l’économie  émergente des Etats-Unis.  Un facteur majeur de ce retard fut l’absence ou la vétusté des voies de communication, retard qui commencera à être compensé  avec le développement des routes internationales reliant l’ensemble du continent. « Du sentier indien à l’automobile », « Le chemin de fer : une conquête à l’envers de l’Amérique hispanique ? », « Navigation et intermodalité », et « Cuba : exemple et exception » sont les axes qui guident la lecture des contributions sélectionnées pour cette publication, première étape dans la réflexion sur l’histoire culturelle des mobilités  en Amérique latine menée par le groupe de linguistes, d’historiens et de géographes.

Contacts : Isabelle.Tauzin@u-bordeaux3.fr Marion.Daubanes@msha.fr