Archives par étiquette : Latindex

Latindex, nouvelle interface !

copie-ecran-nvlle-interfaceLe système régional d’information en ligne, Latindex, pour les revues scientifiques d’Amérique latine, Caraïbes, Espagne et Portugal, vient de déployer sa nouvelle interface. A travers celle-ci, il vous sera possible d’accéder à un module de statistiques, télécharger des données, soumettre de nouvelles revues, obtenir de l’information sur les revues évaluées et sur les différents types d’accès, entre autres nouvelles fonctionnalités proposées. Continuer la lecture

L’ORDA obtient le label Latindex !

logoLatindexLa revue l’ORDA, L’Ordinaire des Amériques a été évaluée cet été sur la plateforme mexicaine Latindex et intègre désormais le Catalogo où elle remplit 30 critères de qualité éditoriale pour les revues électroniques. Six critères restent encore à améliorer parmi lesquels :

  • réception et acceptation des originaux
  • évaluateurs externes (à la revue)
  • services d’information (dans lesquels la revue est référencée)
  • instructions/consignes aux auteurs
  • élaboration des références bibliographiques
  • exigence d’originalité

Ces critères seront prochainement rectifiés par le comité de rédaction qui a pris conscience des enjeux du référencement sur Latindex.

En savoir plus sur l’évaluation sur Latindex, contactez Françoise Gouzi

 

Mexique : en avant vers le Libre Accès

Crédits : F. GouziLa IVe Conférence Internationale PKP (Public Knowledge Project, Canada) sur les publications académiques s’est tenue à l’UNAM (Université Nationale Autonome de Mexico), México D.F, du 19 au 21 août 2013, ainsi que la XIXe réunion technique annuelle Latindex (Système Régional d’Information en Ligne pour les Revues Scientifiques d’Amérique Latine, Caraïbes, Espagne et Portugal), du 22 au 24 août.

Latindex, qui célèbre ses 15 ans en 2013, recense 21.900 revues académiques de cette région (Directorio) et évalue 7.000 revues (Catálogo) au moyen des critères éditoriaux élaborés par l’équipe de Latindex. Cet outil s’est converti en un instrument de travail indispensable pour les éditeurs et professionnels de l’information-documentation de la région. Il constitue également un réseau humain très dynamique, doté d’une grande force de travail et d’une organisation et d’un fonctionnement enviables à tout réseau !

La Dirección General de Bibliotecas (DGB) et la Dirección General de Cómputo  y de Tecnologías de Información y Comunicación (DGTIC) de l’UNAM, ont développé également un moissonneur de portails de revues espagnols et latino-américains, le PPL – Portal de Portales Latindex, utilisant le protocole OAI-PMH et donnant accès directement au texte intégral des articles diffusés par ces différents portails (environ une vingtaine aujourd’hui).

PKP travaille en étroite collaboration avec Latindex. Il développe un logiciel open source de gestion éditoriale OJS (Open Journal System) utilisé par une grande majorité d’éditeurs de la région ibéro américaine pour la création de revues scientifiques en libre accès.

Au Mexique, l’Université Nationale Autonome du Mexique, UNAM a joué un rôle de leader dans le mouvement du libre accès avec des systèmes d’information assurant la visibilité et le libre accès aux revues des pays d’Amérique latine et des Caraïbes : LATINDEX, CLASE, PERIODICA, rejoint aujourd’hui par Scielo avec Scielo-México. L’Université Autonome de l’Etat de México UAEM, qui est à l’origine du Système d’Information Scientifique RedalycRed de Revistas Científicas de América Latina y el Caribe, España y Portugal (2002), a également joué un rôle important.

Le CONACYT Mexico Consejo Nacional de Ciencia y Tecnologia – s’est ensuite associé naturellement au mouvement autour du libre accès et accompagne la plupart des projets de façon très suivie, notamment le système d’information Latindex (soutien aux réunions annuelles du réseau et développements techniques).

Aujourd’hui, les universités mexicaines travaillent conjointement  à la mise en place d’un projet de loi sur le libre accès à l’information scientifique et technique, avec un modèle de dépôt encore à définir. A ce jour, les contrats signés avec les éditeurs comportent déjà une clause de diffusion de l’article post print en libre accès.

Il faudra suivre de près les évolutions liées au libre accès dans ce pays, qui risquent probablement de servir de modèle au niveau régional.

En savoir plus :

Sur Twitter : #redalyc10años, #MéxicoEnAccesoAbierto

Latindex: http://www.latindex.org/index.html

Portal de Portales Latindex: http://www.latindex.ppl.unam.mx

Latindex sur Facebook ….

GOAP (Global Open Access Portal) /rubrique Mexique

Crédits photo : F. Gouzi, août 2013

 

Visibilité des revues latinoamericanistes avec Latindex

Une première synthèse de l’analyse des revues européennes latino américanistes en sciences humaines et sociales avec le système Latindex (développé par l’UNAM) a été présentée dans le cadre du 54e congrès de l’ICA à Vienne (Autriche, juillet 2012) – Symposium :  » Conservation et diffusion de la documentation pour les études sur l’Amérique latine ». Le projecteur a été placé sur 70 revues sur l’Amérique latine publiées en Europe (à l’exception de l’Espagne et du Portugal). L’objectif de la présentation était d’identifier les critères éditoriaux les plus problématiques à travers une première évaluation réalisée sur plus de 30 revues scientifiques – secteur universitaire – (avec les critères Latindex), dans le but d’aider les éditeurs à améliorer la qualité éditoriale de celles-ci.

La répartition de ces revues par pays européen s’effectue de la manière suivante : la France occupe la part la plus importante pour des raisons historiques avec 44% du total des revues latinoamericanistes du Répertoire (c’est le premier niveau d’analyse des revues dans Latindex – appelé « Directorio » – le second niveau -« Catalogo » – correspond à la liste des revues qui répondent positivement aux critères Latindex). Les revues publiées en Allemagne représentent 13% et celles du Royaume-Uni, 9%. La répartition des revues européennes dans le « Catalogo » est presque proportionnellement identique à celle du « Directorio ».

Vous pouvez consulter la liste des critères Latindex pour les revues imprimées et celle pour les revues électroniques (ces guides ont été réalisés par le CCHS, Centro de Ciencias Humanas y Sociales, CSIC, Madrid – Espagne).

   

Quelle méthode pour identifier les critères problématiques ?

Sur 11 revues imprimées du panel d’analyse, nous avons classé les critères correspondants  en OUI/NON, de même avec les 18 revues électroniques. Par paquet de revues, nous avons fait le total des critères, et avons exclu l’idée de classer les revues par  « rang » (c’est-à-dire le total des critères par revue), considérant en effet notre démarche comme différente de celle du ranking. Au contraire, il s’agit d’identifier les critères discriminants. Nous avons donc fait une proposition de convention : un critère est considéré comme « discriminant » si au moins 10% des revues ne le remplissent pas.

Résultats

Pour les revues imprimées, il y a 30% de critères problématiques, dans le cas des revues électroniques 44% des critères sont problématiques. Les critères problématiques communs classés par ordre d’importance sont :

  • Caractéristiques de « politique et éthique éditoriale » (critères n° 15, 20, 21, 23, 29). Ce sont des éléments très importants qui impliquent une garantie concernant les procédés de sélection et fonctionnement du Comité de rédaction. D’après l’analyse, ce sont les principaux critères pour lesquels des efforts devraient être faits par les éditeurs.
  • Caractéristiques d’accès au contenu sur Internet (critères n° 32 , 33) : mots clefs dans la langue originale de publication et mots clefs dans une 2e langue. Si les articles ne sont pas indexés, on les retrouve plus difficilement sur Internet.
  • Critère n°17 « Réception et acceptation des originaux » : ce critère n’est presque jamais rempli dans les 2 cas (revues imprimées et électroniques). Parmi les revues en sciences sociales sur l’Amérique latine (notre objet d’étude), ce n’est pas un critère garantissant le sérieux d’une revue, en effet les délais de publication (délai entre 2 numéros) ne sont pas aussi stricts que pour les autres revues en sciences humaines et sociales et les revues dans le domaine des sciences dures. Cependant, ce critère étant une norme éditoriale  internationale, les éditeurs devraient  le prendre en compte.

 

Les critères problématiques plus spécifiques aux revues imprimés sont les suivants : critère 12 « Pavé bibliographique au début de l’article » et critère 19 « Définition de la revue (objectifs, thématique et public). Quant aux revues électroniques, il s’agit des critères 10 « mention de périodicité »,  27 « Instructions aux auteurs » et 34 « métadonnées ».

Objectivement et après analyse de ces résultats, il paraît clair que le système Latindex améliore la qualité éditoriale des revues universitaires, encore faut-il que les éditeurs précisent mieux les procédés de sélection des articles scientifiques mais également les éléments de description des contenus.

Nous espérons que ces grilles de critères, utilisées par 21 pays d’Amérique latine et centrale et par 2 pays européens (Espagne et Portugal) comme système de visibilité de leurs revues académiques (toutes sciences confondues)  en accord avec les systèmes d’enseignement supérieur et recherche locaux (exemple CONYCYT en Argentine, CCHS en Espagne…etc), servent de modèle pour d’autres systèmes nationaux de classification des revues notamment en France, voire d’aide à la décision, au travers éventuellement de collaboration institutionnelle avec Latindex.

Latindex, portail de revues

« Estar en Latindex, es estar visible »

Le portail Latindex, système régional d’information en ligne pour les revues scientifiques d’Amérique latine, Caraïbes, Espagne et Portugal, vient de lancer une nouvelle version de son site web intégrant les changements suivants :

  • Recherche par titre. Facilitation de la recherche au niveau de la langue espagnol/portugais (en recherche simple/avancée)
  • « Latindex, qu’est-ce que c’est ?« . Ajout du document “Latindex hoy”  qui informe sur la situation actuelle du système et indique l’année d’incorporation des différents pays au réseau.
  • Notice simplifiée. Intégration de l’information sur la « situation »  de la revue permettant à l’usager de savoir si la revue est vivante, avant de poursuivre plus loin.
  • Recherche par région. Nouveau module (regroupement géographique ou culturel de pays) aussi bien sur la page d’accueil qu’en recherche avancée.
  • Recherche avancée. Possibilité de réduire sa recherche seulement aux revues qui apparaissent dans le  « Catálogo » ou aux « Revues électroniques ». Intégration du champ « Type d’organisation » éditrice de la revue et recherche par grand thème et sous-thème.
  • Catálogo. Affichage des critères non remplis par une revue, en plus des critères remplis. Alerte lorsqu’une revue n’a pas encore été qualifiée (dans le Catálogo).
  • Bibliothèque de l’éditeur. Module qui remplace « Indexation et hémérothèques ». Ici on trouve des documents pour les éditeurs ibéroaméricains, ainsi que de l’information sur les services d’indexation (bases de données, portails virtuels), des guides pour les éditeurs scientifiques et informations sur l’ISSN.
  • Documents. Documents produits par le réseau des professionnels de Latindex. Voir le Glossaire Latindex.
  • Modules des index et résumés. Élimination des formes multiples d’un titre au moment du résultat lorsqu’il est disponible à la fois sur papier et en ligne.
  • Navigation. Intégration de nouveaux boutons pour faciliter la navigation sur les différentes sections du site.
  • Historique de recherche. On indique à l’usager le nombre de champs utilisés dans ses recherches.
  • Editeurs. Ajout d’informations sur le formulaire d’inscription et procédure pour modification de revues via les coordinateurs pays, et information sur quels types de revues sont signalées dans  Latindex.