Archives par étiquette : XIXe siècle

Le Chili: voyages, exils et migrations

afficheFernandoCasanuevaLe Chili: voyages, exils et migrations

Journée d’études internationale organisée par l’équipe AMERIBER (EA3656) – Amérique Latine Pays Ibériques, Université Bordeaux Montaigne . Hommage à Fernando Casanueva, performance sur place à Bordeaux Montaigne du muraliste chilien Alejandro Mono Gonzalez. PDF

Lieu et programme : Lundi 24 novembre, Université Bordeaux Montaigne, MSHA salle 2.Programme

Coordination : Valérie Joubert

The Quadroon-Plaçage Myth of Antebellum New Orleans

Women at Sea: Quadroons of Old New Orleans

Women at Sea: Quadroons of Old New Orleans

Conférence de Kenneth ASLAKSON (Departement of History, Union College) organisée par le CAS (Cultures Anglo-Saxonnes). Mercredi 23 octobre 12h30-14h, Université Toulouse 2-le Mirail, Bâtiment 31, Salle LA043.

Contact: Nathalie Dessens

Source image

La circulation des personnes, des biens et des idées dans l’espace atlantique et caribéen

affiche_cuba_60_x_80

Jeudi 16 et vendredi 17 mai 2013 à Bordeaux,  Colloque international

« La circulation des personnes, des biens et des idées dans l’espace atlantique et caribéen (18e-19e siècles)« .

Télécharger le Programme

Une exposition se tient actuellement au Musée d’Aquitaine (Bordeaux) sur les artistes lithographes français qui ont travaillé à Cuba dans les années 1840. L’expo se termine le 9 juin.

 

 

 

Coordonné par Jacques de Cauna, CIRESC/CNRS et Eric Dubesset, CMRP Bordeaux IV

  1. Familles transatlantiques : parcours, mobilité
    Modérateur : Jacques de Cauna
  2. Identités métisses, doubles, multiples : dynamiques et enjeux
    Modérateur : Rafael Lucas
  3. Fronts caribéens sud : Guyanes, Brésil
    Modérateur : Katia Kukawka
  4. Fronts caribéens nord : Louisiane et Etats-Unis
    Modérateur : Christian Lerat
  5. Circulation des biens et des idées
    Modérateur : Eric Dubesset
  6. Mouvements abolitionnistes, révolutions et indépendances
    Modérateur : Nathalie Dessens

 

Inscriptions

Sophie Ollé, musée d’Aquitaine
Tél : 05 56 01 69 33 – s.olle@mairie-bordeaux.fr

 

Regards croisés par delà les frontières

Regards croisés par delà les frontières: échanges, migrations et perceptions identitaires (mondes ibériques XVIIIe-XIXe siècles).

Journée d’études IRIEC-EA 740, coordonnée par Cécile Mary Trojani et Marie-Louise Ollé (IRIEC) : vendredi 22 février 2013 (9h-17h30), Université de Toulouse II-Le Mirail, Maison de la Recherche, Salle D30.

Télécharger le programme

© Lourdes de la Villa

Traverser la ou les frontière(s), explorer, voyager, (é)migrer, partir à la recherche de territoires inconnus, qu’ils soient réels ou fictifs, proches ou lointains, aussi bien dans l’espace que dans le temps, afin de découvrir ou de parfaire sa connaissance de ce qui est autre et se transforme alors en objet de fascination ou au contraire en repoussoir…Telles furent, de tout temps et en tout lieu, les aspirations des hommes, car c’est bien dans cette quête et ce désir que se fondent et se construisent l’Histoire, les Arts et les sociétés humaines. La rencontre avec l’Autre et l’Autreté régit et norme la construction du Moi et la perception du monde qui y est associé, à travers l’image révélée par le miroir que constitue l’oeil de cet Autre. Du territoire géopolitique, ethnique, culturel, esthétique dont les limites se dressent telles des barrières infranchissables, à l’espace de transition qui devient passage et lieu d’échanges, la dialectique de la frontière modèle la construction identitaire, entre norme et
transgression, et toujours sous le poids du regard d’autrui. […]

Contacts : Cécile Mary Trojani et Marie-Louise Ollé

Les Français et les Amériques

Nos Paquebots Transatlantiques. La Navarre. Carte postale non datée © Creative Commons

Exils et migrations (1815-1914)

Jeudi 3 Mai 2012, 18:30, Cité nationale de l’histoire de l’immigration (293, avenue Daumesnil, 75012 Paris)

Conférence de Sylvie Aprile, professeur en histoire contemporaine, Université Lille III, IRHIS-UMR CNRS et de Laurent Dornel, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, animée par Emmanuelle Loyer, professeur en histoire contemporaine, Sciences Po Paris.

Volontaires ou contraints, les mouvements migratoires des Français sont rarement évoqués. Pourtant, au cours XIXe siècle par exemple, près de 500 000 Français auraient émigré, notamment vers les Amériques. Quelle histoire peut-on faire de ces migrations françaises transatlantiques ? Les deux derniers siècles seront abordés au cours de cette conférence, avec un focus sur deux périodes clés : le XIXe, quand se développent les échanges entre la France et les Amériques, et la fin du XXe siècle, porteur d’un travail de mémoire pluriel sur les communautés françaises à l’étranger.

L’Amérique indépendante et les moyens de transport

Tauzin-Castellanos, Isabelle (dir.), A pied, à cheval, en voiture : l’Amérique indépendante et les moyens de transport, Bordeaux, 2011, MSHA, 381 p. , ISBN 978-2-85892-402-8

Ces travaux réunis dans cet ouvrage, sont les actes du 1er colloque TEMA qui s’est tenu à Bordeaux  (janvier 2010)  voir le billet.

Le XIXe siècle est représenté par le chemin de fer et le bateau à vapeur. Ces symboles de la vitesse sont-ils emblématiques du progrès pour tout l’hémisphère américain ?  L’ouvrage publié par la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine sous la direction d’Isabelle Tauzin-Castellanos montre combien la situation est complexe : Cuba, qui restera une colonie espagnole jusqu’en 1898,  accueillit le chemin de fer dès 1837, bien avant les Républiques du Mexique ou du Pérou, autrefois puissantes  vice-royautés. Les indépendances latino-américaines, la fragmentation des États et l’immensité des territoires retardèrent la conquête économique de ces espaces attractifs pour l’empire britannique et l’économie  émergente des Etats-Unis.  Un facteur majeur de ce retard fut l’absence ou la vétusté des voies de communication, retard qui commencera à être compensé  avec le développement des routes internationales reliant l’ensemble du continent. « Du sentier indien à l’automobile », « Le chemin de fer : une conquête à l’envers de l’Amérique hispanique ? », « Navigation et intermodalité », et « Cuba : exemple et exception » sont les axes qui guident la lecture des contributions sélectionnées pour cette publication, première étape dans la réflexion sur l’histoire culturelle des mobilités  en Amérique latine menée par le groupe de linguistes, d’historiens et de géographes.

Contacts : Isabelle.Tauzin@u-bordeaux3.fr Marion.Daubanes@msha.fr


Histoire culturelle des mobilités en Amérique Latine

JOURNÉE D’ÉTUDE : Histoire culturelle des mobilités en Amérique Latine
Lundi 6 juin 2011 9h30 – 17h 30. Organisée par l’équipe d’accueil EA 3656 AMERIBER, Université Michel de Montaigne Bordeaux 3.

Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine – Salle 2 –
10 esplanade des Antilles, 33607 Pessac. Accès

Communications: Ricardo Sumalavia, Mónica Cárdenas, Cecilia González, Ronald Soto Quirós.
Conférence par Michel Bertrand (Institut Universitaire de France). Présentation des actes du colloque TEMA Bordeaux (Transports, Echanges, Mobilités dans les Amériques- par Béatrice Chenot et Isabelle Tauzin

Affiche Journée d’étude

Programme
Ouverture : 9h 30 (Communications en espagnol)
9h 45 : Ricardo Sumalavia (Université de Bordeaux III) « La vitesse du XIXe siècle. Le tramway à cheval dans la littérature costumbrista latino-américaine »
10h 15 : Mónica Cárdenas (Université de Bordeaux III) « Le récit de voyages dans la littérature féminine »
Pause-café
11h 00 : Cecilia González (Université de Bordeaux III) « Variations sur la figure de l’immigrant anarchiste en Argentine »
11h 30 : Ronald Soto Quirós (Université de Bordeaux IV) « Rêves de civilisation : les projets d’immigration au Costa Rica (1850-1860) »

Après-midi
14h 30 : Michel Bertrand (Institut universitaire de France – Université de Toulouse II-Le Mirail) « Récits de voyage en Amérique latine au XIXe siècle »
15h 30 : Présentation des actes du colloque TEMA Bordeaux : « A pied,à cheval, en voiture : l’Amérique indépendante et les moyens de transport » par Béatrice Chenot et Isabelle Tauzin (Université de BordeauxIII)
16 h 30 : Bilan et perspectives du projet TEMA

Emigration basco-béarnaise vers l’Argentine

Le Laboratoire ITEM (Identités-Territoires-Expressions-Mobilités) organise le 20 octobre 2011 une journée d’études sur l’émigration d’élites basco-béarnaises vers l’Argentine (XIXe-XXe siècles), qui aura lieu à l’Université de Pau. Consultez  l’appel à communication avec les axes thématiques proposés (en français/espagnol)

La date limite des communications a été fixée au 15 avril 2011.

Laurent Dornel

Ricardo Palma et la ville de Lima au XIXe siècle

Activité scientifique de l’Equipe de Recherches Sur l’Amérique Latine –ERSAL– composante d’AMERIBER 3656.

Jeudi 2 décembre de 16h 30 à 18h: conférence publique en espagnol d’Alberto Varillas à l’Auditorium de la Maison des Etudiants (Bordeaux 3) « Ricardo Palma et la ville de Lima au XIXe siècle ».

Poster Print by Spanish Photographer, 18x24 from Amazon.com

L’imaginaire populaire considère Ricardo Palma, le Balzac péruvien comme un aimable vieillard qui a vécu dans une Arcadie caractérisée par la paix et la tranquillité héritée de l’époque coloniale. Mais le Pérou dans lequel naquit et vécut Ricardo Palma au cours de ces vingt premières années (1833-1853) était un pays en guerre permanente.

Alberto Varillas (1934) : Professeur émérite de l’Université Catholique du Pérou. Secrétaire Général de l’Université Catholique du Pérou (1957 -1994). Ministre de l’Education (1992-1993), Ambassadeur du Pérou au Costa Rica (1994-2000). Président de la Maison Ricardo Palma (2002-2010). Membre de l’Académie Péruvienne de la Langue.

Il est l’auteur de  : « La situación poblacional peruana. Balance y perspectivas » (1990), « La literatura del Perú en el siglo xIx » (1990), « Felipe Pardo y Aliaga » (1990), « Perú y Ecuador. Visión actual de un antiguo conflicto » (1999 y 2008), « Periodismo e historia en el Perú. Desde sus orígenes hasta 1850 » (2008), « Historiografía de la literatura peruana republicana del siglo XIX » (2010).

Contact : Isabelle Tauzin.

Manuel González Prada

Manuel González Prada : Ensayos 1885-1916, Lima, Universidad Ricardo Palma, 2009, 337 p. Introduction et édition critique préparée par Isabelle Tauzin-Castellanos. ISBN: 9-789972-236815

La chronologie est le fil conducteur de cette anthologie du grand penseur latino-américain du XIXe siècle, Manuel Gonzalez Prada (1844-1918).

Pour chaque texte, l’éditrice expose les variantes entre les différentes éditions et les corrections manuscrites et renouvelle la connaissance d’une oeuvre éditée à l’identique depuis 1946. Isabelle Tauzin-Castellanos montre comment l’aristocrate Manuel Gonzalez de Prada a évolué d’un anticolonialisme caractéristique du siècle des indépendances latino-américaines vers l’anarchisme et l’ internationalisme. Les conférences et articles  publiés par l’Université Ricardo Palma à l’occasion de son quarantième anniversaire révèlent la modernité de cet auteur qui fut Directeur de la Bibliothèque Nationale du Pérou et vécut à Bordeaux de 1895 à 1898.

couvTauzin