ATELIER: Éducation populaire en Amérique latine

L’Association Toulousaine pour la Recherche Interdisciplinaire sur les Amériques (ATRIA) vous invite à participer à l’atelier d’analyse et discussion sur : L’État, l’hégémonie et l’éducation en Amérique latine. L’éducation populaire comme voix/voie libératrice ?

L’éducation populaire en Amérique latine bénéficie d’une longue pratique qui ne s’apparente que de loin à l’expérience française. Faire connaître l’éducation populaire telle qu’elle s’est développée sur le continent américain aux étudiants, aux chercheurs et aux praticiens (éducateurs) toulousains permet de poser des jalons dans une réflexion sur les rapports entre l’université et les quartiers populaires, essentielle pour l’université de Toulouse-Le Mirail.

Voir l’organisation des ateliers

Invités appartenant au Posgrado en Estudios Latinoamericanos de l’Université Nationale Autonome du Mexique (UNAM) :

Heriberto PAREDES a travaillé sur les questions de l’éducation populaire à partir de l’analyse des pratiques politiques-pédagogiques au Salvador, à Cuba, au Brésil et au Mexique. Il a développé entre 2005 et 2008 un projet d’alphabétisation et de soutien extrascolaire avec des migrants indigènes dans la Ville de Mexico. Actuellement il s’intéresse à la production des théories critiques de l’éducation, notamment celles qui sont issues de la tradition sud-américaine. Il est membre actif de SubVersiones (agence autonome de communication indépendante.)

Gabriela DELGADILLO développe une recherche sur les nouveaux horizons de l’État Plurinational de Bolivie (qui traverse un processus de refondation constitutionnelle depuis quelques années). Elle a travaillé sur les appareils idéologiques d’État tels que les médias au Mexique et dans plusieurs pays d’Amérique latine. Son travail se focalise sur l’ensemble des critiques adressé à l’État à travers différentes perspectives en sciences sociales.

Axes thématiques:

1. L’appareil étatique et l’idéologie constitutive de l’imaginaire social

2. Le potentiel étatique dans la construction de l’hégémonie

3. L’éducation du peuple et l’éducation pour le peuple

4. L’éducation populaire en tant que moteur latino-américain

L’atelier est ouvert aux :

• chercheurs et étudiants des universités toulousaines

• éducateurs de rue, travailleurs dans le domaine de l’éducation

• étudiants de l’Institut Pluridisciplinaire d’Études sur l’Amérique Latine à Toulouse (IPEALT)

• membres de l’association ATRIA

… à toutes les personnes intéressées par le thème, prêtes de s’engager dans un travail suivi et régulier sur une vingtaine de jour impliquant lectures, séances de travail collectif, réflexions et écritures (collectives et/ou individuelles).

Modalités d’inscription:

Libre et gratuite dans la limite des places disponibles, avant le 4 janvier 2011.

Envoyer un e-mail aux organisateurs en indiquant en français ou en espagnol les éléments suivants:

1. NOM Prénom
2. Domaine de travail et centres d’intérêts
3. Expectatives (qu’est-ce qui vous intéresse dans la formulation actuelle de l’atelier ?)
4. Propositions (qu’est-ce qui pourrait alimenter la réflexion et la dynamique de l’atelier ?)

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site


2 réflexions sur « ATELIER: Éducation populaire en Amérique latine »

  1. Ping : ATELIER: Éducation populaire en Amérique latine | Améric@nistes : Du Brésil

  2. Ping : Tweets that mention ATELIER: Éducation populaire en Amérique latine | Améric@nistes -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.