Peuples indigènes et environnement

Du 8 décembre 2011 au 10 décembre 2011, Bordeaux

L’ ambition de ce colloque est de construire une réflexion sur le rôle joué par les peuples indigènes dans la production de discours et pratiques liés à l’environnement.

Lire le texte d’accompagnement

On prêtera particulièrement attention aux thématiques suivantes :

– La validité, la construction et l’influence de l’image de « l’indigène écologiste » dans les sociétés post-coloniales, ainsi que la remise en question de cette image par des intellectuels indigènes ou non ;

– L’utilisation des « savoirs indigènes » dans l’environnementalisme ;

– Le discours environnementaliste indigène aujourd’hui ;

– La place, plus ou moins grande, de l’écologie dans les sociétés indigènes aujourd’hui, lorsque celles-ci sont en proie à des difficultés socio-économiques dues à leurs situations (post-coloniales) ;

– L’ingérence écologique ;

– La question de la brevétisation par l’industrie multinationale de plantes et molécules situées en territoires indigènes.

Les approches interdisciplinaires sont encouragées. Une approche culturelle, littéraire, sociologique, historique, économique ou légale de ces thèmes peut être envisagée.

Le colloque aura lieu à Bordeaux les 8, 9 et 10 décembre 2011. Le temps imparti aux présentations est de 20 minutes. Les langues du colloque sont le français, l’anglais et l’espagnol. Les versions écrites des présentations orales devront être envoyées avant le 31 janvier 2011. Une sélection d’articles sera publiée.

Les propositions doivent être envoyées avant le 31 janvier 2011 aux destinataires suivants (cliquez ici pour écrire à tous):

Lionel Larré ; Laurence Machet ; Antoine Ventura ;Vera Alvizuri

Responsables : Lionel Larré, Laurence Machet, Antoine Ventura, Verushka Alvizuri

Adresse :

Université Bordeaux 3
UFR Langues Domaine Universitaire
33607 Pessac Cedex

Source : Laurence Machet


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.