Bilan journée d’étude Institut des Amériques

Vendredi 11 décembre 2009 s’est tenue à l’Institut du Monde anglophone (Paris 6e), une journée d’étude sur « Renforcer l’impact et la visibilité de vos revues : vers l’édition électronique ouverte« . Cette rencontre organisée et animée par le groupe de Travail IST de l’Institut des Amériques a permis, pour la première,  de favoriser la rencontre entre responsables de publications sur l’Amérique du nord et sur l’Amérique latine. Le début d’une communauté voit le jour au sein de l’IdA :  une trentaine de documentalistes, enseignants-chercheurs, spécialistes d’édition électronique, éditeurs et diffuseurs réunis autour d’une thématique, les Amériques et d’une technique, l’édition électronique ouverte.

IMG_9066

Nous mettons à votre disposition les interventions de la journée d’étude mais pour le reste, qui est moins mesurable : impressions, échanges, débats et perspectives, en voici un bref récapitulatif. La journée s’est divisée en deux temps, la matinée était consacrée à 4 interventions : une intervention plutôt généraliste sur les enjeux de l’édition électronique ouverte par Cécile Soudan (Ingénieur de recherche au GRIHL), qui a évoqué notamment la tension entre l’ouverture multidisciplinaire offerte par l’édition électronique ouverte et le resserement disciplinaire opéré par le CNRS. Ensuite nous avons assisté à 3 présentations des 3 portails de revues en SHS à savoir, Cairn par Jean-Baptiste de Vathaire, Persée par Bernard Dubourg et Revues.org par Pierre Mounier.

IMG_9067

IMG_9091

IMG_9065

Forcément nous avons relevé des points communs dans les trois interventions liées à la similitude des procédés de traitement et de mise en ligne des revues mais il était intéressant de noter également la spécificité des services apportés par chaque diffuseur. Equilibre entre valorisation et et commercialisation, gratuité du traitement de numérisation, exploitation du texte intégral avec PDF de haute qualité chez Persée. Priorité donnée à la formation et à l’ appropriation de la plateforme par les éditeurs , priorité au « full open access », interopérabilité avec les deux autres portails Cairn et Persée, internationalisation du service chez revues.org. Enfin chez Cairn, un projet qui correspondait au départ aux besoins des éditeurs, avec un modèle d’accès unique et la commercialisation des articles récents.

L’après-midi était consacrée aux retours d’expérience de revues déjà en ligne ou presque.

  • Nadine Ly (Bulletin hispanique) a répondu à trois interrogations : quelle antériorité pour la numérisation ? quel embargo et pourquoi ? A quel moment de l’histoire de la revue et comment vous avez mesuré l’impact qu’aurait  votre publication suite à une mise en ligne des contenus ? D’une part, le fort besoin des doctorants pour un accès libre des contenus du Bulletin hispanique et d’autre part, le passage en ligne des Cahiers d’Outre mer sur revues.org par les Presses Universitaires de Bordeaux, a poussé le comité de rédaction à numériser ses contenus et à un passage en ligne sur Persée. Une barrière mobile de 3 ans a été choisie car la revue papier continue d’exister.
  • L’équipe éditoriale du Journal de la Société des Américanistes (presque au complet) : Dominique Michelet, Alain Breton et Sophie Assal ont présenté toutes les fonctionnalités de la revue en ligne sur revues.org (embargo de 5 ans), évoqué quelques dysfonctionnements d’interrogations  suivant que la recherche est menée sur Persée ou revues.org qui sont les deux hébergeurs.

IMG_9063

  • Nathalie Caron et Mathieu Duplay (Revue Française d’Etudes Américaines) ont insisté sur la croissance de la visilité de la revue au plan international depuis sa mise en ligne sur Cairn depuis 2002. Avant 2002, les sommaires sont disponibles sur le site web de l’AFEA.

IMG_9076

  • Jean Kempf (fondateur de la revue Transatlantica sur revues.org) insiste sur le fait que le publication électronique d’une revue encourage les chercheurs à utiliser le numérique et modifie les pratiques de recherche.

IMG_9094

Puis un échange a eu lieu entre les participants, les représentants de l’Institut des Amériques et les diffuseurs, notamment sur la visibilité indéniable au niveau mondial d’une publication en ligne et le besoin de mutualiser les ressources et les revues, en particulier sur les Amériques. Enfin on peut dire aussi qu’avec cette action, on affiche un début de cohésion documentaire/éditoriale sur les Amériques qui doit être prise en compte dans le bilan de l’américanisme qui est dressé chaque année grâce aux efforts des différents groupes de travail de l’IdA.

IMG_9112

IMG_9087

Crédits photos Armelle Thomas et Françoise Gouzi Quiroz.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *