Archives par étiquette : analyse du discours

Pop culture – Genre et glamour

Conception graphique : Benoît Colas, Univ. Toulouse 2. Copyright: Droits Réservés

De Sir Laurence Olivier à Lady Gaga….Femmes fatales….de Carlos Gardel à Shakira

Journée d’étude Intersite organisée par les équipes IRIEC (Institut de Recherche et d’Etudes Culturelles), Université Toulouse II-Le Mirail et ICD (Interactions Culturelles et Discursives), Université de Tours, le 25 janvier 2013, Maison de la Recherche (salle D30), Université Toulouse II-Le Mirail. Programme détaillé

« Le « glamour » ne renvoie plus seulement aux icônes hollywoodiennes immortalisées par le Pop’Art, il est devenu une notion très médiatisée, qui allie le fantasme et l’actualité dans la presse populaire, entre autres : il semble signifier «ce qui nous fait rêver aujourd’hui ». Nous formulons l’hypothèse selon laquelle le « glamour » fonctionne comme une matrice transtextuelle et transgénérique où viennent se déconstruire les modèles masculins et féminins, cités, parodiés, re-mixés. La popularité contemporaine du « glamour » en tant que valeur culturelle qui reproduit une bi-catégorisation normative, telle une machine à produire du féminin et du masculin, nous engage à l’interroger à la fois en tant qu’outil d’un « backlash » qui tenterait de limiter les conséquences des luttes et des mouvements féministes et queer, et en tant qu’objet d’exploration performative des
contre-cultures féministes, lesbiennes, gay et trans« . […]

Organisation et contact : Michèle Soriano

Offices de plume en Espagne et en Amérique (XIIe-XVIIIe siècle)

Cette journée d’étude abordera la question des réseaux établis à l’ombre du pouvoir par des individus qui construisaient les discours des puissants, dans une diachronie longue et dans des espaces reliés par l’Atlantique. On proposera une synthèse visant à déterminer la mesure de l’empirique et du symbolique dans les productions des écrivains/auteurs/écrivants/scribes analysés, et leur rôle dans la création d’une écriture-action qui n’a de sens que dans le contexte social de leur époque.

Organisée au sein de la Thématique  1 de FRAMESPA,  vendredi 30 novembre, à partir de 9h30, à la Maison de la Recherche .

Télécharger programme