Archives par étiquette : anthropologie sociale

Avatars contemporains de la notion de culture

La notion de culture est polysémique, parfois fourre-tout, utilisée sous différentes acceptions selon les disciplines, les courants, les contextes historiques et géographiques. Elle est pourtant indispensable pour décrire et comprendre l’action humaine. Chaque chercheur en SHS s’y frotte donc et doit alors en délimiter un sens opératoire, l’inscrire dans une pensée théorique. Quels auteurs, concepts, ouvrages… retiennent notre attention ? Comment les mobiliser ? Quels sont les apports théoriques qui nous aident à penser la notion de culture en lien avec nos objets d’études ? Qu’en fait-on aujourd’hui ?

Séminaires proposés par le CENTRE D’ANTHROPOLOGIE SOCIALE – ATRIA à la Maison de la Recherche – Université Toulouse 2-le Mirail

Inscription préalable demandée pour l’envoi des textes

Programme des séances

Organisation, contacts : Clara Duterme, Ariela Epstein, Abigail Mira Crick

Genre et constructions identitaires en contexte post-colonial

MARDI 6 AVRIL 2010, de 9h30 à 17h, Maison de la recherche (MDR), Université de Toulouse II-Le Mirail

Le matin en salle SR2 (algéco de la MDR), l’après midi en salle C601.

9h30-9h45 : Introduction par Stéphanie Mulot (LISST).

Genre, identité, post-colonialisme : une intersectionnalité ?

9h45-12h15 : Francine Saillant (Université Laval, Québec), anthropologue, professeure invitée, présente un film et une conférence.

« Axé dignité ! est un documentaire sur le travail social et religieux d’un Terreiro de Rio de Janeiro. Il expose la lecture que fait la communauté du Terreiro de ses luttes sociales et de son engagement au sein du mouvement noir. Il expose aussi le parcours d’une militante féministe du mouvement noir brésilien, Mère de Saint du Candomblé et du Terreiro où l’action se passe. Une femme qui est aussi la gardienne des récits et d’une mémoire sur l’esclavage au Brésil. « 

Débat sur le sujet

14h-15h : Marcilène Da Costa, LISST-CAS, Toulouse.

« Représentations et engagements associatifs des hommes et des femmes dans une communauté quilombola brésilienne ».

15h15-16h15 : Sarah de Oliveira, Centre d’études africaines, EHESS, Paris.

« Décliner sa négritude. Engagements pluriels des femmes dans le mouvement afro-péruvien. »

16h15 – 17h : Conclusions et perspectives.

Affiche