Archives par étiquette : Etats-Unis

Les relations franco-mexicaines en SHS

Les relations franco-mexicaines dans les sciences sociales : approches, échanges, bilans & perspectives.

Une journée d’étude qui révèle une interdisciplinarité (sciences politiques, économie, géographie rurale et urbaine, anthropologie, histoire, littérature et arts) réussie mettant en jeu plusieurs établissements du PRES de Toulouse : la Maison Universitaire Franco Mexicaine, le LaSSP/IEP de Toulouse,  l’ Université Toulouse 2 et 3 ainsi que d’autres établissements français (Paris 1, Aix, Rennes 2) et mexicains ( Instituto Mora et ITESM campus Monterrey).

Vendredi 9 décembre 11
9h00 – 18h00
Lieu : Maison Universitaire Franco Mexicaine
15, Rue des Lois – Toulouse

Télécharger le programme

Contact : Sandra VERA ZAMBRANO, Doctorante LaSSP ( Laboratoire des sciences sociales du politique)/ IEP Toulouse

 

L’Amérique indépendante et les moyens de transport

Tauzin-Castellanos, Isabelle (dir.), A pied, à cheval, en voiture : l’Amérique indépendante et les moyens de transport, Bordeaux, 2011, MSHA, 381 p. , ISBN 978-2-85892-402-8

Ces travaux réunis dans cet ouvrage, sont les actes du 1er colloque TEMA qui s’est tenu à Bordeaux  (janvier 2010)  voir le billet.

Le XIXe siècle est représenté par le chemin de fer et le bateau à vapeur. Ces symboles de la vitesse sont-ils emblématiques du progrès pour tout l’hémisphère américain ?  L’ouvrage publié par la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine sous la direction d’Isabelle Tauzin-Castellanos montre combien la situation est complexe : Cuba, qui restera une colonie espagnole jusqu’en 1898,  accueillit le chemin de fer dès 1837, bien avant les Républiques du Mexique ou du Pérou, autrefois puissantes  vice-royautés. Les indépendances latino-américaines, la fragmentation des États et l’immensité des territoires retardèrent la conquête économique de ces espaces attractifs pour l’empire britannique et l’économie  émergente des Etats-Unis.  Un facteur majeur de ce retard fut l’absence ou la vétusté des voies de communication, retard qui commencera à être compensé  avec le développement des routes internationales reliant l’ensemble du continent. « Du sentier indien à l’automobile », « Le chemin de fer : une conquête à l’envers de l’Amérique hispanique ? », « Navigation et intermodalité », et « Cuba : exemple et exception » sont les axes qui guident la lecture des contributions sélectionnées pour cette publication, première étape dans la réflexion sur l’histoire culturelle des mobilités  en Amérique latine menée par le groupe de linguistes, d’historiens et de géographes.

Contacts : Isabelle.Tauzin@u-bordeaux3.fr Marion.Daubanes@msha.fr


Religion et imaginaire politique aux Etats-Unis

Le prix de thèse 2011 de la MSHS de Toulouse a été attribué à  Ariane Zambiras, pour sa thèse en sociologie intitulée «La politique inspirée: religion et imaginaire politique aux Etats-Unis», soutenue en 2010 à l’EHESS (Paris).

Membre du Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (LaSSP) de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Toulouse, Ariane Zambiras est actuellement « chercheur invité » à l’Université de Californie Berkeley (Bourse Fulbright).
La lauréate a reçu son prix le vendredi 10 juin à la Maison de la Recherche.

Marking the Land in North America

La journée d’études du CAS (Cultures  Anglo-Saxonnes) : « Marking the land in North America » aura lieu 13-14 Mai 2011, Université de Toulouse II-Le Mirail, Maison de la Recherche, salle D29.

Saisissant l’opportunité de la présence à Toulouse, comme professeur invité, de Scott Slovic, spécialiste d’éco-critique à l’Université du Nevada, le Groupe d’Etude Nord-Américaines, axe 5 du laboratoire Cultures Anglo-Saxonnes, a décidé d’organiser un colloque de deux jours intitulé « Marking the Land » (Comité Scientifique: Nathalie Dessens, Wendy Harding, Scott Slovic). Ce colloque explorera les marques laissées par l’homme dans ses interactions avec l’environnement en Amérique du Nord. Notre vie quotidienne a un impact historique, social et écologique qui laisse des marques visibles ou invisibles, tandis que l’environnement impose sa marque sur les communautés qu’il accueille. La marque est donc double et interactive. Des catastrophes environnementales récentes ont montré à quel point ces marques peuvent devenir dévastatrices mais aussi comment elle peuvent altérer la conscience que le public a des crises écologiques. Que nous transformions l’environnement, que nous le dégradions ou que nous le protégions, notre existence le modifie et le marque. Ce colloque examine la façon dont le paysage nord-américain a été modelé et façonné, délibérément ou accidentellement, par les diverses populations qui l’habitent. En même temps, nous nous intéresserons à la manière dont l’art constitue une autre forme de marque laissée par l’activité humaine sur l’environnement. Les arts visuels, en particulier ce que l’on nomme le « land art, » participent des interactions permanentes que nous avons avec ce qui nous entoure. Dans des styles extrêmement variés (polémique, élégiaque, lyrique, humoristique), les écrivains ont réagi face à leur environnement et ont laissé sur lui des marques distinctives que nous examinerons au cours de ces deux jours de travaux scientifiques.

Organized by the North American Studies Group, University of Toulouse le Mirail, Toulouse, France. Scientific committee: Wendy Harding, Université de Toulouse, Scott Slovic, University of Nevada,

This conference will explore the various traces left by human beings in their interactions with the environment in North America. Our daily existence has a social, historical and ecological impact that leaves visible or invisible marks in space while the land imposes its mark on the communities that it welcomes. The mark is thus double-faced and interactive. Recent environmental disasters show how devastating these traces can become but also in what way they can alter the conscience that the general public has of eco-crises. Whether we transform, degrade or protect the land, our existence alters it and marks it. We welcome papers investigating how the American landscape has been shaped and fashioned, deliberately or accidentally, by the various populations inhabiting it. At the same time, we are interested in the ways in which art constitutes a different kind of trace of human activity on the land. The visual arts, especially all the “land arts” contribute to our ongoing interaction with our surroundings. In a variety of styles—polemical, lyrical, elegiac, humorous—writers have responded to their environment and left their own distinctive traces.

Télécharger le programme

Contact : Nathalie Dessens

Staging american mobility

Le laboratoire CAS (Cultures Anglo-Saxonnes) organise un colloque international sur « Staging american mobility » les 24 et 25 mars 2011 prochains à l’Université de Toulouse 2- le Mirail , Maison de la Recherche. (salle D31)

Contact : emeline.jouve@gmail.com

PROGRAMME

AFFICHE

Peuples indigènes et environnement

Du 8 décembre 2011 au 10 décembre 2011, Bordeaux

L’ ambition de ce colloque est de construire une réflexion sur le rôle joué par les peuples indigènes dans la production de discours et pratiques liés à l’environnement.

Lire le texte d’accompagnement

On prêtera particulièrement attention aux thématiques suivantes :

– La validité, la construction et l’influence de l’image de « l’indigène écologiste » dans les sociétés post-coloniales, ainsi que la remise en question de cette image par des intellectuels indigènes ou non ;

– L’utilisation des « savoirs indigènes » dans l’environnementalisme ;

– Le discours environnementaliste indigène aujourd’hui ;

– La place, plus ou moins grande, de l’écologie dans les sociétés indigènes aujourd’hui, lorsque celles-ci sont en proie à des difficultés socio-économiques dues à leurs situations (post-coloniales) ;

– L’ingérence écologique ;

– La question de la brevétisation par l’industrie multinationale de plantes et molécules situées en territoires indigènes.

Les approches interdisciplinaires sont encouragées. Une approche culturelle, littéraire, sociologique, historique, économique ou légale de ces thèmes peut être envisagée.

Le colloque aura lieu à Bordeaux les 8, 9 et 10 décembre 2011. Le temps imparti aux présentations est de 20 minutes. Les langues du colloque sont le français, l’anglais et l’espagnol. Les versions écrites des présentations orales devront être envoyées avant le 31 janvier 2011. Une sélection d’articles sera publiée.

Les propositions doivent être envoyées avant le 31 janvier 2011 aux destinataires suivants (cliquez ici pour écrire à tous):

Lionel Larré ; Laurence Machet ; Antoine Ventura ;Vera Alvizuri

Responsables : Lionel Larré, Laurence Machet, Antoine Ventura, Verushka Alvizuri

Adresse :

Université Bordeaux 3
UFR Langues Domaine Universitaire
33607 Pessac Cedex

Source : Laurence Machet

HDR Chercheur toulousain

Frédéric Leriche, membre du LISST-CIEU (Laboratoire Interdisciplinaire, Solidarités, Sociétés, Territoires) , Université Toulouse 2-Le Mirail, soutiendra son HDR: « Etats-Unis: du local au global, les ressorts géographiques de la puissance », à la MMSH d’Aix -en-Provence, le lundi 15 novembre (14h) La soutenance sera suivi d’un « pot ».

Merci de confirmer votre présence auprès de Frédéric Leriche.

Présentation HDR

Copyright F. Leriche

Cosmopolitisme et américanité

Cycle de conférences « DÉMOCRATIE COSMOPOLITIQUE ET COMMUNAUTÉ POLITIQUE »

Joseph Yvon Theriault, Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie, Université du Québec
à Montréal. Organisé par ERRAPHIS, Master Mundus Europhilosophie, ANR « Subjectivité et aliénation. Métaphysique de la subjectivité et Philosophie Sociale » en collaboration avec l’Institut des Amériques, IdA Pôle Sud-Ouest.

Nous attirons particulièrement l’attention sur la dernière conférence « Cosmopolitisme et américanité », qui aura lieu le 10 novembre, 10h30-12h30, (salle D 29 , Maison de la Recherche, Université Toulouse II-Le Mirail).

Programme cycle de conférences

American libraries, Canadian libraries

La portail Internet Archive en collaboration avec la Library of Congress, met à disposition du public, en accès libre,  des e-books et archives numérisées (fonds en provenance des universités nord-américaines et canadiennes) avec possibilités de recherche par auteur, par titre, et en recherche libre et avancée https://www.archive.org/details/library_of_congress

American libraries avec plus d’un million de documents en ligne (classiques de la littérature américaine, histoire et illustrations).

Canadian libraries ; le projet Internet Archive Canada (IAC) affiche 250.000 textes en ligne (textes historiques, littérature de voyages -18e siècle-, religion, photographie).