Archives par étiquette : mondialisation

Le sociologue David Kyle donne deux conférences à Toulouse

Conférence d’ouverture de l’année universitaire par l’Institut Pluridisciplinaire pour les études sur les Amériques à Toulouse (IPEAT) et le laboratoire LISST.

Le sociologue David Kyle, Directeur du Glifford Center for Population de l’Université de Californie at Davis, donnera deux conférences à Toulouse :

Le 19 septembre à 14h à la Maison de la Recherche, salle D31, avec traduction simultanée : « Réfugiés climatiques – que faire ? »

Conférence d’ouverture de l’Université Populaire du Mirail : le 20 septembre, à 18h au Centre Culturel Henri Desbals, à côté du métro Bagatelle :
« La fabrication du prolétariat mobile », avec traduction simultanée.

David Kyle est l’auteur de deux livres remarqués : « Transnational Peasants », qui traite d’une success story, celle des Otavalos, des Indiens équatoriens qui ont réussi à tirer leurs marrons du feu en s’inscrivant de façon positive dans la mondialisation et « Global Human Smuggling » sur le versant sombre des trafics mondiaux.

Ces conférences se font avec le soutien du Consulat des Etats-Unis à Toulouse et l’ambassade américaine à Paris.

Programme franco-brésilien de coopération et recherche : Trajectoires, circuits et réseaux dans la mondialisation

Regards sur le Brésil

Séminaire animé par Angelina Peralva et Daniel Welzer Lang,

Dans le cadre d’un partenariat LISST / IPEALT –Université de Toulouse 2-Le Mirail et l’ICS – Université de Lisbonne, financé par le CNRS et la FCT.

Lundi 21 février 2011,  9h30-17h, Université Toulouse 2-Le Mirail,  Maison de la recherche, salle D 155
Télécharger le programme

Cosmopolitisme et américanité

Cycle de conférences « DÉMOCRATIE COSMOPOLITIQUE ET COMMUNAUTÉ POLITIQUE »

Joseph Yvon Theriault, Chaire de recherche du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie, Université du Québec
à Montréal. Organisé par ERRAPHIS, Master Mundus Europhilosophie, ANR « Subjectivité et aliénation. Métaphysique de la subjectivité et Philosophie Sociale » en collaboration avec l’Institut des Amériques, IdA Pôle Sud-Ouest.

Nous attirons particulièrement l’attention sur la dernière conférence « Cosmopolitisme et américanité », qui aura lieu le 10 novembre, 10h30-12h30, (salle D 29 , Maison de la Recherche, Université Toulouse II-Le Mirail).

Programme cycle de conférences

Philosophie politique et sociale

Le 2e. Forum International de Philosophie Politique et Sociale, FIPS, organisé par l’Amicale Europhilosophie et le GRM (Groupe de Recherches Matérialistes) et financé par l’ANR, qui se tenait à Toulouse, (10-17 juillet), nous a permis de découvrir comment la philosophie politique engagée pouvait explorer les phénomènes de mémoire et luttes politiques en Amérique latine. Ainsi, le Forum a accueilli plusieurs conférences en rapport avec l’ Amérique latine que nous pointons ici.

Contact : Marco R. Bazzan

Conférence/débat sur « Le Brésil après Lula » .

- 10 juillet : 14h30, Salle Mistral, Mairie de Toulouse. Par Guiseppe Cocco, auteur franco- italien vivant au Brésil depuis les années 90 (Université Nomade, Brésil), présentation de son livre « MundoBraz ».

« Une nouvelle relation entre le Brésil et le monde. C’est le Brésil qui devient monde et le monde qui devient Brésil, alors que tout devient Amazonie. Comment penser les changements contemporains dans ce cadre de l’immanence terrestre ? Cet essai de Giuseppe Cocco – mixte de débats théoriques et d’intervention politique – prolonge les réflexions développées par l’auteur avec Toni Negri dans GlobAL Luttes et biopouvoir à l’heure de la mondialisation : le cas exemplaire de l’Amérique latine. De plus, par le biais d’une lecture de l’anthropologie d’Eduardo Viveiros de Castro et son « perspectivisme amazonien », il renforce son lien avec le Brésil et l’Amazonie. Si l’idée de communisme regagne force dans certains débats philosophiques et politiques, cet essai y contribue en essayant de travailler à partir de pratiques singulières, comme c’est le cas de sa mobilisation de l’anthropophagie. »

Mémoires de luttes et luttes en justice (Argentine-Chili)

- 13 juillet : 9h30 Salle D 28, Maison de la Recherche de l’Université de Toulouse-Le Mirail – Ateliers de l’Association des anciens prisonniers politiques chiliens et H.I.J.O.S, à l’initiative de Fanny Jedlicki et Ricardo Parvex.

- Ricardo Parvex, enseignant à EHC : La mémoire alternative dans la reconstruction historique : le cas chilien


- Silvina Stirnemann (H.I.J.O.S.) : De la place de mai à l’annulation des lois. De l’escrache aux procès



- 14h Projection/ Débat de Rue Santa Fé (Calle Santa Fé) documentaire (2007, Ad Vitam) de Carmen Castillo.