De sueur et de sang

Guillaume de Gracia

Le livre De Sueur et de sang, écrit par Guillaume de Gracia, sera présenté à la libraire Terra Nova le mercredi 11 mai 2016 à 19H. Il aborde l’expérience péroniste sous le prisme des mouvements populaires entourant l’ascension de Juan Domingo Perón et la formation du parti justicialiste. Le livre se focalise ainsi sur les expériences d’autogestion, les grèves, les révoltes urbaines, la guérilla et la répression qui eurent lieu pendant la période 1943-1976. Le livre sera également présenté au salon du livre Anarphabète, le samedi 21 mai.

L’auteur, Guillaume de Gracia, est anthropologue et membre d’ATRIA. Il a collaboré dans plusieurs revues et a également écrit L’horizon argentin : Petite histoire des voies empruntées par le pouvoir populaire : 1860-2001, publié aux éditions CNT-RP.

Cosmopolitismes dans les Amériques (1918-1968)

CosmopolitismesAmeriques

Crédits graphisme : Benoît Colas

Ce colloque est l’aboutissement de deux journées d’études (la première à Lille en 2014 et la seconde à Toulouse en 2015) qui ont examiné les formes et variantes du cosmopolitisme dans les Amériques à deux moments différents du XXe siècle. Lire la suite

copie-ecran-nvlle-interface

Latindex, nouvelle interface !

copie-ecran-nvlle-interfaceLe système régional d’information en ligne, Latindex, pour les revues scientifiques d’Amérique latine, Caraïbes, Espagne et Portugal, vient de déployer sa nouvelle interface. A travers celle-ci, il vous sera possible d’accéder à un module de statistiques, télécharger des données, soumettre de nouvelles revues, obtenir de l’information sur les revues évaluées et sur les différents types d’accès, entre autres nouvelles fonctionnalités proposées. Lire la suite

Musiques populaires pendant la dictature en Uruguay

Lundi 21 mars, 14h-16h, nous continuons à explorer les manifestations de l’infra-politique dans le cadre du séminaire « Avatars ». Nous avons le plaisir de recevoir Clara Biermann (CREM, Paris Ouest Nanterre).

« Le sort des musiques dites “populaires” pendant la dictature en Uruguay (1972-1985). Répression culturelle et stratégies de contournement »

Lieu : salle B-431 de la maison de la recherche, Université Toulouse –  Jean Jaurès.

Contact : ariela.epstein@hotmail.fr

Appel à souscription Cinémas d’Amérique Latine #24

500px-Alfredo_AlconPour son numéro 24, la revue Cinémas d’Amérique latine lance un appel à souscription pour soutenir sa version imprimée. La revue est reconnue pour la qualité de sa mise en page, le travail de la graphiste
étant une marque de fabrique fortement appréciée.

Le numéro de cette année portera sur le traitement par les cinéastes latino-américain-es des grandes figures du continent. Il fait écho au focus choisi par le festival Cinelatino intitulé Figures d’Amérique Latine: personnalités et mythes. Pour plus de détails sur le prochain numéro et l’intérêt de la souscription, cliquez ici !

 

 

Récits d’esclaves

Afficher l'image d'origineDans le cadre de l’atelier interdisciplinaire de recherche sur la mémoire de l’esclavage aux Amériques (MESCLAM), le séminaire « Récits d’esclaves » se tiendra ce vendredi 22 janvier de 9h30 à 17h.

La matinée est consacrée à une projection débat autour du film 12 Years en slave. La projection se fait en Amphi 3 du bâtiment 14.

L’après-midi permettra d’entendre les historien-nes Frédéric Régent et Marie Jeanne Rossignol, en salle E412. Vous pouvez télécharger ici l’affiche du séminaire.

Caravelle #105 “Cuba, cultures contemporaines”

La revue Caravellle publie son numéro 105, coordonné par Sylvie Mégevand et dédié aux cultures contemporaines cubaines. Les articles qui y sont contenus portent sur la culture insulaire contemporaine appréhendée dans une double perspective : depuis Cuba et également depuis l’exil.

Le numéro se divise en trois volets : le premier examine « les paradoxes culturels de la période spéciale » en se focalisant particulièrement sur les politiques institutionnelles. Le deuxième volet est dédié aux « voix créatives multiples » contemporaines, notamment à la poétesse cubaine Nancy Morejón. Le dernier volet du dossier, « L’exil : vers une autre transculturation », se consacre à la création littéraire produite hors de Cuba. Pour plus d’informations et pour se procurer la revue, vous pouvez vous rendre sur le site des Presses Universitaires du Midi.

Reflexos n°3 – Mélanges offerts au Professeur Christophe Gonzalez

reflexosLa revue toulousaine Reflexos fête son troisième numéro en rendant hommage à Christophe Gonzalez, professeur des Universités à l’UT2J. À l’image de la richesse de la personnalité et de la diversité de la production critique du dédicataire, ce futur numéro regroupera des contributions rédigées en langue portugaise, française, espagnole ou anglaise portant sur des thématiques du monde lusophone : littérature, civilisation, linguistique et didactique, ou se faisant l’écho des croisements possibles entre lusitanité et hispanité.

Les textes devront parvenir avant le 15 avril 2015 (délai de rigueur) à Marc Gruas à l’adresse suivante : marc.gruas@univ-tlse2.fr. Ils seront soumis à une double expertise « en aveugle » effectuée par deux membres du comité scientifique. Vous trouverez l’appel à contribution complet ainsi que les anciens numéros sur le site de la la revue.

 

 

 

Si Evita viviera… Genre, politique, glamour

evita_milicianaDans le cadre de la quatrième édition des Journées « CINÉMA, GENRE ET POLITIQUE », organisées par des équipes de l’Université Toulouse 2, en partenariat avec le festival « Cinélatino » (Association ARCALT) et les Universités de Tours et de Bordeaux, le groupe genre de l’Institut Intersites de Recherches en Études Culturelles (futur Centre d’Études Ibériques et Ibéro-Américaines, IRIEC-CEIIBA) lance un appel à communication pour la Journée d’Étude « Si Evita viviera… Genre, politique, glamour » qui aura lieu à la Maison de la Recherche, en salle D30, le vendredi 18 mars 2016.

C’est l’exemplarité historique et politique du personnage d’Evita qui sera analysée dans cette Journée. L’hypothèse centrale est que, dans le sort de cette icône politique et médiatique, il est possible de reconnaître à la fois des éléments fondamentaux des luttes populaires et féministes argentines (suffrage, droit des femmes, droits des enfants, droits sociaux, autonomie, revendications égalitaristes, justice sociale, parité politique, agentivité, etc.), mais également les contradictions qui régissent les positons possibles que le champ politique réserve aux femmes, au delà de l’Argentine, dans nos sociétés contemporaines.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger l’appel à communication.  Ces journées d’études ont notamment donné lieu à la publication de l’ouvrage De cierta manera et à l’enregistrement de certaines conférences. Vous trouverez également les liens vers les programme de la première édition, de la deuxième édition et de la troisième édition.

 

Penser le genre dans la culture hispanophone

Sans titreCette première journée inaugure le projet de recherche de l’IRIEC-CEIIBA « Contre-archive de la pensée féministe latino-américaine » qui vise à reconstituer les généalogies du discours féministe en Amérique Latine.  Ce projet interroge l’asymétrie Nord/Sud des rapports entre les champs du savoir et met en valeur les politiques égalitaires initiées dans les sociétés post-coloniales – qui se révèlent souvent plus innovantes que celles engagées dans les sociétés européennes.

La journée aura lieu vendredi 11 janvier 2015 à la Maison de la Recherche de l’université Toulouse-Jean Jaurès en salle D30 à partir de 9h30. Elle sera consacrée aux travaux préliminaires et aux discussions concernant la réalisation d’une anthologie de textes théoriques ibéro-américains. La matinée comptera sur l’intervention de plusieurs spécialistes des études de genre en Amérique Latine et abordera notamment les problèmes posés par la traduction. L’après-midi réunira les participant-es autour d’une table ronde concernant le choix et le contenu des textes à traduire. Le programme de la journée ainsi que le descriptif peuvent être téléchargés ici.